Brioche tressée au gorgonzola, pancetta et noix

fullsizeoutput_1365

Hello, hello !

Non, le lundi de Pentecôte ne sera pas chômé pour moi ! J’ai décidé d’être solidaire… envers les gourmands !

Et aujourd’hui je vous propose une brioche salée réalisée lors de mes essais pour la Battle Food #52. Elle était vraiment très bonne : moelleuse et très parfumée. En tout cas, pour Doudouchéri, c’était la meilleure, mais il n’est pas objectif car il est quasi exclusivement fan de salé (exception faite du chocolat peut-être).

Du coup, vous pouvez imaginer à quel point il est désespéré par mon projet de CAP pâtisserie ;-). Il m’a d’ailleurs suggéré de faire plutôt un CAP charcuterie :O !!! Tiens, ça me fait penser à quelque chose !

A tous ceux qui comme lui, se damneraient pour un bon saucisson ou du jambon, je  vous fais un petit cadeau bonus, à déguster avec les yeux uniquement malheureusement… Un mitraillage en règle réalisé par Doudouchéri lors de notre séjour il y a quelques années en Toscane où nous avions trouvé à nous loger dans les collines autour de Greve in Chianti. Le dernier jour (!!!), pour notre grand malheur, alors que nous cherchions à nous abriter de la pluie sous les arcades qui bordent la place du marché, nous sommes tombés sur ça !

Une charcuterie familiale immense où mon amoureux aurait rêvé d’être enfermé par erreur toute une nuit !!!

A vrai dire, on est tout à fait dans le thème de ma brioche puisqu’elle est fourrée avec une crème de gorgonzola, de la chiffonnade de pancetta et parsemée de noix concassées.

Vous devez avoir l’eau à la bouche, non? Alors allons-y pour la recette !

Pour une brioche :

  • 250g de farine de gruau + 2-3 c.à s. de farine T55
  • 3g de sel (1cc)
  • 25g de sucre (1 c. à s.)
  • 10g de levure de boulanger fraîche
  • 10cl de lait tiède
  • 1 oeuf + 1 pour dorer
  • 60g de beurre à température ambiante

Pour la garniture:

  • 15cl de crème liquide
  • 150g de gorgonzola
  • 1 poignée de noix

Comme pour ma brioche sucrée, on va commencer par réaliser la pâte à brioche puisqu’elle va nécessiter différents temps de repos. Et d’ailleurs, c’est exactement la même recette !

Dans le bol de votre robot, pesez 250g de farine de gruau. Je vais me répéter, mais c’est avec celle-ci que j’arrive aux meilleurs résultats : elle est plus riche en gluten ce qui est parfait pour la brioche qui demande un max d’élasticité (dans votre supermarché, marque Gruau d’Or).

Ajoutez le sel, le sucre et la levure émiettée : il est important de ne pas mettre la levure en contact avec le sel. Faites tiédir le lait : il ne doit pas être trop chaud, la levure n’aime pas ça non plus. Commencer à pétrir sur vitesse moyenne et ajoutez l’oeuf entier (idéalement il faut qu’il pèse aux alentours de 50g pour ces quantités).

Au bout de 5 mn, la pâte doit être bien amalgamée, c’est le moment d’ajouter le beurre  en morceaux. Vous laisserez pétrir pendant encore 5 bonnes minutes jusqu’à ce que le beurre soit complètement incorporé dans la pâte. Normalement cette dernière a dû s’enrouler autour du crochet. Elle est bien élastique et  collante, c’est normal : je rajoute une cuillère à soupe de farine T55 pour pouvoir façonner une boule avant de couvrir le bol et de le mettre dans un endroit un peu chaud (généralement mon four que j’ai fait chauffer à la température minimale au préalable, puis éteint et légèrement entrouvert).

Après une heure de repos, la pâte a doublé de volume et vous allez pouvoir dégazer : pratiquement, il s’agit de taper dessus avec le point pour la faire dégonfler. Vous la pétrissez un peu (vous pouvez ajouter une autre cuillère à soupe de farine T55 si ça colle trop), vous refaites une boule et c’est reparti pour minimum une heure au réfrigérateur cette fois-ci.

Et pendant ces temps de repos, vous allez pouvoir préparer la garniture : il n’est pas inutile de préparer la crème de gorgonzola assez tôt pour qu’elle ait le temps de refroidir et donc de retrouver une consistance moins liquide pour l’étaler.

La préparation est toute simple : faites-chauffer la crème liquide, dès qu’elle commence à frémir, ajoutez le gorgonzola en morceaux et mélangez jusqu’à ce qu’il ait complètement fondu. Transvasez la crème dans un récipient froid et placez au réfrigérateur dès qu’elle a suffisamment refroidi.

Mettez le four à préchauffer à 180°C. Sortez la pâte à brioche du réfrigérateur, elle a de nouveau doublé de volume. Dégazez et fleurez votre plan de travail (saupoudrez de la farine, quoi) : vous allez étaler la pâte en un grand rectangle sur lequel vous étalerez la crème de gorgonzola. Ensuite, vous recouvrirez de chiffonnade de pancetta en en gardant un peu pour le dessus de la brioche. Enfin, vous éparpillerez des noix concassées sur votre pâte garnie.

Vous allez former un rouleau dans le sens de la longueur de votre rectangle et le placer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (oui, c’est une sage précaution, la brioche tressée sera plus difficile à déplacer). Ensuite, vous fendez le « boudin » ainsi formé sur toute sa longeur en partant de 3cm de l’extrémité et vous allez tresser les 2 bouts entre eux ce qui n’est pas des plus pratiques avec la garniture, d’où le résultat un peu avachi !

Pour finir, on dore avec un oeuf entier battu, on rajoute ce qu’il reste de pancetta et des noix concassées sur le dessus.

Enfournez cette brioche pour 30mn minimum. Sortez-la pour qu’elle refroidisse et dégustez tiède ou froid, à l’apéro, au dîner avec une salade ou dans un buffet de brunch.

Bonne dégustation !

tt&DKTZ

6 commentaires sur “Brioche tressée au gorgonzola, pancetta et noix

Ajouter un commentaire

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir... Alors, allez-y ! C'est à vous ! // I like comments, so go ahead ! Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :