Mon gazpacho express

fullsizeoutput_1709

English version below

Hello, hello !

Nous y voilà ! Le temps des articles expédiés, planifiés, amputés de leurs introduction à rallonge à sonner. Bonnng ! bonnng ! bonnng ! (c’est censé représenter un son de glas). Ne pleurez pas, c’est une situation transitoire. Juste le temps de reprendre des forces et de me concentrer sur mes amours.

Allez, hauts les coeurs ! Pour fêter ça, nous allons faire ma recette de gazpacho express ! C’est bon, c’est frais, c’est de saison, et comme son nom l’indique, c’est vite prêt ! En ce moment, ça me permet de passer un bon nombre de légumes de mon panier. Sauf les aubergines… mais je vous en parle bientôt ! Je crois qu’on va faire une thématique ;-)!

Bon, allez, juste pour le fun, je vais vous dire 2 mots vite fait d’un film que nous avons été voir avec Doudouchéri pour finir notre lune de miel sans les monstres. Mercredi dernier, alors que j’espérais rester tranquille à la maison après un resto la veille, le voilà décidé à aller au ciné. Après le fiasco « The Circle », nous avions pourtant convenu qu’aller au cinéma en été était une gageure car il n’y a pas grand chose hormis les blockbusters (on n’est fan ni l’un ni l’autre), les comédies un peu lourdes (moi, j’étais partante pour Mon Poussin dont la bande annonce me faisait bien délirer) et les dessins animés (autant attendre d’y aller avec les gosses). Bref, des films pour se laver le cerveau. Même notre cinéma d’art et d’essai préféré n’arrivait pas à nous mettre d’accord.

Finalement, nous nous sommes décidés pour Baby Driver. Et contrairement à toute attente, Doudouchéri n’a pas trop aimé (il s’est même endormi à un moment !) alors que moi, j’ai trouvé ça vraiment bien. La bande son notamment m’a conquise. Et alors que je ne suis pas très polar, j’aime bien les films de gangsters. Et puis,  un film avec Kevin Spacey ne peut pas être un mauvais film. Point final. Franchement, dans le genre film où ne vous n’allez pas vous prendre la tête, avec un scénario sympa, une histoire d’amour, de l’action (couses-poursuites de malades !!) et de la bonne musique, je dis banco. En plus, c’est hyper bien filmé, monté, interprété. Bref, on sort avec la banane. Bon, je vous accorde qu’il y a un chouille trop de violence (qui monte crescendo) et peut-être un peu trop de bons sentiments et de bonne morale à la fin. Mais je valide quand même.

Ouh la ! C’est déjà bien long tout ça ! Next !

Pour 1,5l de gazpacho :

  • 1kg de tomates
  • 2 concombres
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron rouge
  • 1 gros oignon rouge (ou 2 oignons nouveaux comme moi)
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • Vinaigre de Xérès (je remplace par du balsamique)
  • Pain rassis (facultatif)
  • Sel, poivre
  • glaçons
  • Tabasco et sauce Worcestershire

Lavez vos légumes, préparez-les : coupez les extrémités des concombres, enlevez les pépins des poivrons, la peau de l’oignon, les trognons des tomates.

Commencez par mettre les tomates coupées grossièrement dans votre blender : elles apporteront l’eau nécessaire au bon mixage. Et non, vous n’avez pas besoin de les monder (blanchir en les incisant pour pouvoir les éplucher). C’est ce qui elle rend express !

Ensuite, vous pouvez ajouter le reste des ingrédients : concombres, poivrons, oignons, ail, huile d’olive (un bon filet, environ 3/4 cuillères à soupe), vinaigre (1 belle cuillère à soupe), si vous en avez, un morceau de pain rassis que vous aurez mouillé au préalable pour le ramollir, sel et poivre à votre convenance (je mets une petite poignée de gros sel).

Mixez à mesure que vous ajoutez des ingrédients. Finissez par les glaçons et, si vous aimez, du Tabasco et de la sauce Worcestershire. Ensuite, vous allez passer votre gazpacho pour enlever le plus gros des peaux et autres résidus qui ne seraient pas agréables à la dégustation. Utilisez une passoire métallique classique de 20 cm de diamètre : le tamis n’a pas besoin d’être trop fin, cela prendrait trop de temps ou sinon.

En 2 fois, vous devriez avoir tout passer. Récupérez les résidus, je vous dirais ce que j’en fais une autre fois. Vous n’avez plus qu’à mettre votre gazpacho au réfrigérateur en attendant de servir.

Et voilà, en 20 minutes, vous avez réalisé un gazpacho maison !

VERSION IMPRIMABLE FORMAT PDF : Mon gazpacho express

Une autre soupe froide qui fleurit pas mal sur le web et qui est super bonne, c’est tomate-pastèque : avec juste un peu de vinaigre et d’huile d’i-olive, du sel et de la menthe, c’est une tuerie super rafraîchissante… qui m’a donné une autre idée dont je vous parlerais bientôt aussi !

A vendredi !

signature blog bis.001

Hi there !

Here we are with the scheduled articles so I can take some time for my loved ones ! It means shorter articles… though it’s not yet for this time !!

Actually in order to make the transition easier for my dear readers I just wanted to say a word about Edgar Wright’s « Baby Driver » (hope it’s the same title in English !) that we went to see with Lovey-Honey before the kids’ come back. Actually after the « The Circle » fiasco we agreed that summer was no good time to go to the movies because except blockbusters, heavy comedies and animated movies, there are no serious offer at this time of year. And since we never have the opportunity to go to the movies, it sounds like a waste of time to go see uninteresting films. 

Anyway despite of all that, Lovey-Honey insisted on going on last Wednesday night. So we chose « Baby Driver », and finally I happened to love it and not him !! I found it real cool, especially the soundtrack. To make it short, I think that a movie with Kevin Space cannot be bad. Full stop. But on top of that it’s a real good movie : good actors, good screenplay, good sound, incredible high-speed car chases, nice love story. There might be a little too much violence, but just what is required in a ganster movie, and a tint of too many good feelings and good morality in the end. But nevermind, you get out with a huge smile and lots of energy. And that is worth the ticket price… and our time !

And time being priceless, enough of film critics ! Here we go with my easy and quick recipe of gazpacho, this cold Spanish food that helps me use a lot of my vegetables at the moment (except for the eggplants… but we’ll see that another time).

PDF ENGLISH VERSION : My express gazpacho

Enjoy and see you !

Kisses XXX

 

 

7 commentaires sur “Mon gazpacho express

Ajouter un commentaire

    1. C’est une sauce anglaise à base de vinaigres (malt et alcool), mélasse, sucre et divers autres ingrédients destinés à la parfumer. On l’utilise surtout en France dans la préparation des tartares. Mais ne t’inquiète pas, elle n’est pas nécessaire au vrai gazpacho, c’est moi qui la rajoute. Biz

      Aimé par 1 personne

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir... Alors, allez-y ! C'est à vous ! // I like comments, so go ahead ! Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Gâteaux et harmonie

diy - PÂTISSERIE - déco

Les idées de mimi

Laisse libre cours à tes envies et ton imagination

Les découvertes de Salomette

Le quotidien d'une femmelette gourmande et créative

J'ai le coeur gourmandise

La gourmandise à l'état pur et de tout coeur

Roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!

Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Lecture 1er age, livre enfant et jeunesse, littérature classique, roman contemporain, policier ou science fiction...De la lecture pour toute la famille

Le pire blog de voyage au monde

Tout est dans le titre...

Engelys Pâtisse

"La gourmandise c'est se nourrir avec bonheur"

28 films plus tard

Le blog Cinéma pensé à dos de licorne sous une pluie d'hémoglobine

Encre de chine.

Coups de coeur, coups de bec & coups de théâtre.

%d blogueurs aiment cette page :