Gratin de restes

fullsizeoutput_1719

English version below

Hello, hello !

Aujourd’hui, on en finit avec les restes… et les films de la semaine dernière !! Comme vous le savez maintenant, vendredi dernier s’achevait notre douzaine de jours en n’amoureux avec Doudouchéri. Du coup, et bien que mon programme ait été bien loin d’être bouclé (c’est un doux euphémisme !!), j’ai décidé de m’offrir le luxe d’une séance de ciné en fin d’après-midi, puis dîner à 2 et dernière séance. Deux films dans la même journée, comme quand j’étais étudiante 😉 !

Nous avions choisi de nous rendre au cinéma Utopia à Tournefeuille (ouest toulousain). Pour ceux qui ne connaissent pas (et vous êtes forcément très nombreux :-D!!), nous adorons ce ciné avec Doudouchéri. Il s’agit d’un cinéma d’art et essai installé dans une grande bâtisse construite aux début des années 2000 à cet effet, mais qui dégage une atmosphère de vieux manoir quand on y entre : la déco affirme un style résolument baroque. L’endroit abrite aussi  un restaurant (quoiqu’il ne soit pas mal vu de venir avec sa pizza et s’installer sur une des tables massives et sombres à disposition pour grignoter tranquillement) avec une terrasse au vert et au calme, tout ça en plein centre ville de Tournefeuille.

C’est LE lieu que nous aimons squatter quand les enfants ne sont pas là. La programmation est plutôt alternative, toujours en VO et souvent orientée écologie. Bref, un lieu pour bobos gauchos, mais tellement atypique et chaleureux qu’on a envie de rester enfoncés (littéralement!) dans ses banquettes à la tapisserie usée jusqu’à la corde dans la pénombre. Et vendredi dernier, la jeune femme au guichet était tellement agréable que je n’ai pas pu m’empêcher de le noter. C’est devenu rare les gens qui arborent un VRAI sourire et qui disent les mêmes phrases toute la journée sans avoir l’air d’être lassé avec un ton d’une gentillesse toujours sincère.

Ma première séance en solo était une séance de rattrapage : La La Land de Damien Chazelle qu’ils avaient reprogrammé et dont c’était le dernier passage. Je me suis donc jeté dessus comme une hystérique sur les tablettes de chocolat de Ryan Gosling. Littéralement ;-). Vous m’accorderez que le garçon est « yummy » tout de même ! Et franchement, je n’ai aucun regret. Dès les premières minutes, et alors que je ne suis pas fan de comédies musicales, j’ai adoré l’idée d’un embouteillage monstre qui se transforme en flashmob. Ca m’a mis la banane (à ce sujet, voir ceci , avant d’être une pub pour caca-cola…). Et puis, j’ai fini le film en larmes. Entre les 2, du cinéma comme je l’aime. Que du bonheur.

En second, le choix ne nous emballait pas plus que ça. Je pensais que Doudouchéri opterait pour Dunkerque, mais il avait décrété que c’était un film d’hiver (???!!) et qu’il n’aimait pas les histoires qui finissent mal, nous nous sommes donc rabattu sur un film chilien Ours d’Argent à Berlin… Comment dire ? Enfin, sans être désagréable. C’était ennuyeux à mourir. Un film, comme toute oeuvre d’art, est censé éveiller un sentiment, une émotion (au moins une!!) en vous, non ? Là, c’était encéphalogramme plat :-(.

Allez, sans plus attendre, passons à nos restes. Je vous parlais avant-hier de mon gazpacho et des résidus que nous récupérions après l’avoir passé. Et bien comme j’avais pas mal d’oeufs à utiliser et un trop plein de boulghour fait trop généreusement pour un taboulé oriental, j’ai réalisé ce gratin.

En fait, les oeufs sont un fourre-tout très pratique pour vos restes : omelettes, quiches, gratins sont de bonnes idées pour accommoder des petits bouts de ceci ou un petit peu de cela. Une option plus simple aurait été ici de faire revenir quelques pommes de terre, de battre des oeufs en omelette et d’y ajouter nos restes de gazpacho.

Pour 6 personnes :

  • 6 oeufs
  • 300g de boulghour cuit
  • 250g de fromage blanc de chèvre (ou autre)
  • résidus de 2 gazpachos
  • Maquereaux fumés (facultatif)
  • 4 tomates
  • mozzarella
  • sel, poivre, herbes

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Dans un grand saladier, cassez les oeufs et battez-les. Ajoutez le fromage blanc, salez, poivrez et fouettez bien.

Ajoutez ensuite vos restes de gazpacho, le boulghour et les maquereaux fumés effilochés (vous pouvez les remplacer tout simplement par du chorizo).

Un fois le mélange bien battu, versez-le dans un plat à gratin et placez dessus les tomates préalablement lavée, coupée en rondelles.

Détaillez le bloc de mozzarella en tranches dont vous recouvrerez votre plat pour que cela gratine. Poivrez et saupoudrez d’herbes.

Enfournez pour 45mn et couvrez d’une feuille de papier aluminium si cela colore trop.

VERSION IMPRIMABLE FORMAT PDF : Gratin de restes – FR

Bon appétit !

signature blog bis.001

fullsizeoutput_170e

Hi there !

Today we’ll get it over with the leftovers… and last week’s movies ! As you know it, last Friday was our last day alone with Lovey-Honey and I deciced that though I was faaaaaar from being done with my schedule (what a euphemism !!) I would go to the movies in the afternoon before diner for two and a late showing. 2 movies the same day like when I was student 😉 !

The first one was La La Land at last !! I was probably the last person in France not to have seen it and since it was its last showing I ran there eagerly to have my share of Ryan Gosling !! You can’t deny me that the boy is yummy !! And I have no regret about the film. The first scene with this monstrous traffic jam turning into a singing flashmob was just so uplifting !! And in the end I was so much crying. In-between that was cinema just as I love it. Pure happiness. 

After that the choice we made for the last show was very disappointing : Lovey-Honey decided that Dunkerque was more of a winter film (???!!), so he chose a Chilean movie that has won the Silver Bear in Berlin. How can I say that ?… So that it doesn’t sound too rude at least. It was boring. It didn’t raise any feeling good or bad, or any emotion of any kind (which is the goal of any work of art, isn’t it ?). EEG : flat. No need to say more.

Let’s get started with the recipe ! Eggs are very useful to give a new life to leftovers, either in omelettes, quiches or gratins. Here a quickest way to use my gazpacho’s residues would have been an omelette with potatoes. But since I also had some boulghour left from a tabbouleh, goat milk cream cheese and mozzarella I rather chose to  make a gratin.

PDF PRINTABLE VERSION : Leftovers’ gratin

Enjoy !

signature blog bis.001

5 commentaires sur “Gratin de restes

Ajouter un commentaire

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir... Alors, allez-y ! C'est à vous ! // I like comments, so go ahead ! Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :