Changements de programmes

fullsizeoutput_1e51
Si c’est pas du marketing ça !! La télécommande a un raccourci Netflix

Hello, hello !

Et oui, je suis toujours là, quelque part, dans ma campagne toulousaine ! Je n’ai pas été avalée par un trou noir. Je ne me suis pas noyée dans les tonnes d’eau qui se sont déversées du ciel quasi sans discontinuer depuis des mois. Et je n’ai pas non plus fermé le blog. J’avais juste complètement perdu l’inspiration. Autant littéraire que culinaire. Le stress peut être très contre-productif et, dans mon cas, c’est un paralysant neuronal puissant. Ce n’est pas faute de m’être assise devant mon écran et d’avoir essayé d’écrire une bonne douzaine de fois  (et ce récemment pour une recette interminaaaaable¹). Mais il n’y avait rien à faire. Ma petite voix s’était fait la malle…

Elle est enfin de retour ! Je l’entends à nouveau résonner (écho écho écho…) dans ma tête. Pourquoi ? J’ai enfin reçu ma convocation pour le CAP et ça fait du bien de pouvoir se projeter avec une échéance. En plus, j’ai de la chance, je ne passe la pratique que le 21 juin, jour de l’été et de la fête de la musique (bon signe ?), soit dans 2 mois précisément : un supplément de temps qui ne sera pas du luxe.

Avec tout ça, j’ai laissé passer l’anniversaire du blog le 23 mars dernier 😦 . Un an déjà. Mon petit dernier a bien grandi, même si mon inactivité récente a gravement nui à son bon développement. Mais peu importe : il survit vaillamment malgré mon irrégularité à le nourrir. Mère indigne ! D’autant plus indigne, que j’ai encore abandonné Choupi pour les vacances… Bon, il n’est pas malheureux, loin de là, donc tout va bien.

Aujourd’hui, pour mon grand come-back (on ne va pas s’emballer non plus), je vais vous parler de… voyons, voyons… Netflix ! Car, oui, nous avons fini par céder aux sirènes de la SVOD devant l’indigence des programmes des chaînes dites « conventionnelles ». Oui, comme l’agriculture : production de masse sans goût et aux qualités nutritionnelles (ou intellectuelles dans le cas présent) plus que discutables. Pour l’instant, nous sommes dans le mois d’essai gratuit qui s’achèvera début mai, et comme nous n’aurons pas eu le temps de voir l’intégralité des 5 saisons de « House of Cards »… nous sommes officiellement piégés. Je comprends mieux pourquoi  ils misent tout sur les séries, c’est une ruse imparable pour nous obliger à nous abonner car je ne connais pas de films qui aient nécessité entre 13 et 24 épisodes sur plusieurs saisons. A part peut-être la saga « Star Wars » (d’ici 20 ans, on ne devrait pas en être loin).Résultat de recherche d'images pour "house of card"

Bref, nous nous sommes mis à « House of Cards » sans tenir compte des récentes révélations (#metoo) sur Kevin Spacey, qui n’en reste pas moins un excellent acteur oeuvrant au service d’une excellente série politique très (trop?) réaliste. Nous sommes accros : vous croyez que les « Séries Addict Anonymes » existent ? Franchement, ça ne m’étonnerait pas. En attendant, j’ai réconcilié Doudouchéri avec le concept (des séries), d’abord parce qu’on peut les regarder à notre rythme, ensuite choisir dans une offre pléthorique et enfin parce que le sujet de celle-ci a trouvé grâce à ses yeux. Alléluia ! Moi qui avais fini par croire que le fait d’en regarder encore une de temps en temps faisait définitivement de moi une décérébrée à ses yeux.

En ce qui me concerne, je me suis mise aux « Gilmore Girls ». Et je ne comprends toujours pas ce qui me retient d’arrêter (ce qui tendrait à aller dans le sens d’une décérébration effective). Sûrement le fait que j’aurais adoré avoir une mère aussi déjantée. Ou que j’aimerais être une mère aussi rock’n’roll (sous entendu « jeune » 😮 ). Ou encore mon côté fleur bleue : Rory va-t-elle larguer son gendre idéal pour le mauvais garçon de service ? Lorelai va-t-elle finir avec Chris, son amour de jeunesse ou Luke, le bon copain grognon ? Quel suspense insoutenable. Avec beaucoup de saisons devant moi avant d’y trouver une réponse…Résultat de recherche d'images pour "gilmore girl"

Pourtant la série n’est pas d’une qualité exceptionnelle (et elle n’est même pas récente !). Je m’explique : je suis sûre d’avoir vu au moins 2 fois un micro entré dans le champ, la vitesse à laquelle les évènements s’enchaînent dans un même plan est souvent irréaliste, la cohérence narrative est plus que douteuse (les revirements du type « j’épouse le prof de littérature de ma fille, et puis non, je l’épouse plus » restent sans justification) et ce n’est même pas très bien joué. Et je ne vous parle pas de la quantité de nourriture que l’on voit passer et qui n’est JAMAIS mangée !! Le grand-père guindé dit dans un épisode à sa fille que ça n’est pas bien de gâcher autant de nourriture et d’inciter à la gloutonnerie (mauvaise traduction en plus !!), ce à quoi je ne peux qu’acquiescer.

Pourtant, je crains de devoir continuer à regarder. Juste pour vérifier que ça ne s’améliore pas après 😀 . Ou bien juste pour les dialogues qui sont l’essence même de la série : rythmés, parfois grinçants, toujours malins et pleins de références à la culture (américaine). Bref addictif, j’vous dis. Mais plus sérieusement, nous allons bientôt tester OCS et Canalplay pour pouvoir comparer et me permettre de faire une critique constructive du service offert par Netflix. Pour le moment, je dirais que malgré le catalogue cinéma trop pauvre, il est hyper facile à mettre en place, accessible depuis n’importe quel support avec une connexion internet (une télé pour nous), avec création de profils personnalisés pour chaque membre de la famille (l’offre pour les enfants est très riche d’ailleurs), la possibilité de reprendre la lecture d’un épisode là où on en est resté, de passer les génériques… Donc pas mal de bons points.

En tout cas, nous sommes enfin entrés dans l’ère de la modernité pour la plus grande joie de GirlyGirl ! Sauf que ses copines lui ont gâché son plaisir : quand elle leur a annoncé fièrement qu’elle avait Netflix, elle a eu droit à des haussements d’épaules et/ou yeux au ciel à base de « pff ! et alors ? nous, ça fait longtemps qu’on l’a. »  La jeunesse est impitoyable.

Zut ! Avec tout ça, j’ai oublié de vous concocter une recette… Même pas ! Je renonce à vous livrer la recette de ma tarte « Normandise et Breizh »¹ : trop longue. Donc je vous ai fait des pancakes express (parfaite pour un brunch ou le goûter), light (le soleil est de retour) et pourtant moelleux.  Si, si ! C’est possible ! Et très américain, quoique pas très « Gilmore Girls » : ces filles sont (censées être) des aspirateurs à junk food (et peser 50kg !). Et tant qu’à y être on va faire dans la décontraction totale et oublier pour une fois la jolie présentation de recettes et la version imprimable. A l’ancienne !

signature blog bis.001

fullsizeoutput_1e54

Pour 4 pancakes (ou 6 petits):

  • 1 yaourt (nature ou citron, lait de vache ou de soja)
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère mesure 100ml de farine T45
  • 1 cuillère mesure 15 ml de fécule (pomme de terre ou maïs)
  • 1 cuillère mesure 5 ml de levure chimique
  • 1 cuillère mesure 15ml de sirop d’érable
  • 1 poignée de myrtilles (surgelées ou fraiches puisque c’est la saison)

Préparation

Dans un gros bol ou un petit saladier, fouettez le yaourt et l’oeuf jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez la farine, la fécule et la levure et mélangez délicatement en partant du centre jusqu’à ce que la pâte soit lisse (ou presque). Ajoutez le sirop d’érable et enfin les myrtilles que vous mélangerez doucement.

Faites chauffer une crêpière à feu assez vif; quand elle est chaude, versez 3 à 4 cuillères à soupe de la pâte au milieu et attendre que la première face ait pris avant de retourner à l’aide d’une spatule. Renouvelez l’opération tant que vous aurez de la pâte et empilez les pancakes les uns sur les autres à mesure pour que les premiers restent chauds.

Dégustez-les encore tièdes avec un filet de sirop d’érable.

Notes

J’ai utilisé le lot de 4 cuillères-mesures StÄm.


 

¹ Par cruauté pure, voici la photo correspondant à la recette en question… Et si vous vous le demandez : oui, elle était à tomber. N’est-ce pas Nico ? 😀

fullsizeoutput_1e3c

12 commentaires sur “Changements de programmes

Ajouter un commentaire

  1. Hello Virginie, je suis complètement passé à côté de ton article, j’espère que ta préparation au CAP se passe bien et que tu vas réussir !! …

    Autrement si j’avais Netflix je regarderais HOC car il y a Kevin Spacey excellent acteur joyeux (je ne tiendrai pas compte des récentes révélations) … Merci de ton passage chez moi bises

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou,
      Kevin Spacey est époustouflant dans cette série, comme toujours, mais là c’est sur la durée. C’est tout de même un des rares acteurs à avoir réussi à faire une carrière de dingue sur des rôles de méchants ou tout au moins d’hommes complexes et ambigus.
      Dans HOC, son personnage est bi, même si marié à la tout aussi époustouflante Robin Wright (dire qu’elle avait commencé dans un soap ! Santa Barbara…)
      Je vais souvent voir tes articles même si je ne laisse plus de commentaires. Biz

      Aimé par 1 personne

  2. Coucou toi ! Comme ça fait plaisir de te lire ! Pour parler série et Netflix en plus : j’adore !
    Ah, Gilmore Girls… Mon homme m’a aussi regardée d’un drôle d’air et j’avoue c’est un peu ma série honteuse lol mais la relation mere-fille est assez rigolote pour les trouver toutes les deux attachantes 😀 Maintenant que tu es prise au piège, le pire va être de choisir la prochaine série 😀
    House of cards : j’ai a-do-ré. Mais elle demande d’être concentré dessus et de ne pas faire mille chose.
    How I met your mother (attention :fin de série bidon), Black Mirror, Orphan Black, Glow… Je pourrais en conseiller plein mais reste à savoir quelle genre de série tu aimes 🙂
    Bises et à bientôt (et merci pour la recette de pancakes)

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle !
      Je regardais How I met your mother sur une chaîne de le TNT, je ne sais plus laquelle, il y a qq années et j’étais à fond, mais je n’ai jamais vu la fin. En même temps, ça ne m’étonne pas qu’elle soit bidon vu l’attente qui est créée autour, mais j’ai tout de même envie d’y jeter un oeil.
      Pour HOC, c’est l’objet de controverse à la maison : la série est très bien mais les personnages tellement détestables pour une personne comme moi, or je découvre que mon cher et tendre se réjouit quand ils sont plus pourris et machiavéliques que jamais. Dois-je m’inquiéter ? ;-D
      Gilmore Girls, j’ai presque fini, avec toujours les mêmes réserves qu’au début, même si la série se bonifie au fil des saisons avec des special guests de renom en plus. C’est rafraîchissant et plein de pêche, ça me donne du tonus en ce moment.
      J’irai voir celles que tu me conseilles et je te dirai. A bientôt! Biz

      J'aime

  3. Bon anniversaire en retard à ton blog 😉
    Je n’ai jamais regardé ces séries, en fait, il y en a tellement et la vie est si courte ! C’est comme pour les bouquins, on ne peut pas lire tout ce qu’on voudrait. Merci pour la recette, au passage ! Je vais peut-être passer pour une inculte culinaire, mais j’ignorais qu’il y avait du yaourt dans les pancakes ! Je n’en ai jamais fait, mais j’essaierai probablement avec des pépites de chocolat :3

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 😉
      Comme je te comprends, il y a en effet trop de séries à voir, livres à lire, pays à visiter… et trop peu de temps pour le faire.
      Pour les pancakes, en fait il n’y a pas de yaourt dans la « vraie » recette, c’était justement l’idée : remplacer le lait et la matière grasse par un yaourt. A bientôt

      Aimé par 1 personne

Un petit commentaire, ça fait toujours plaisir... Alors, allez-y ! C'est à vous ! // I like comments, so go ahead ! Express yourself !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Sea You Son

Motherhood Travel Food Life Love

Je me disperse

Essais & erreurs à la recherche de qui je suis

Gâteaux et harmonie

diy - PÂTISSERIE - déco

Les découvertes de Salomette

Le quotidien d'une femmelette gourmande et créative

J'ai le cœur gourmandise

Un blog dédié à la pâtisserie faite maison pour le plaisir des petits comme des grands gourmands

Roijoyeux

... Soyons... Joyeux !!!

Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Lecture 1er age, livre enfant et jeunesse, littérature classique, roman contemporain, policier ou science fiction...De la lecture pour toute la famille

Le pire blog de voyage au monde

Choisissez votre région/pays dans "Catégories"... et c'est parti !

28 films plus tard

Le blog Cinéma pensé à dos de licorne sous une pluie d'hémoglobine

Encre de chine.

Coups de coeur, coups de bec & coups de théâtre.

%d blogueurs aiment cette page :